Votre avis compte

Votre avis compte

01 55 78 58 48 (lundi au vendredi 8h30 à 19h30) ou être rappelé

agence Trouver mon agence

Choisir votre agence
COPY-TOP préférée

Un contact exclusif et direct
avec les conseillers de votre agence

Nos produits

Cartes de visite

Cartons d'invitation

Carterie

La bonne typo pour vos impressions

agence_copy_top_mogador_14.jpg

MARIE M.

PARIS 75009

Faire passer votre message sur vos supports de communication imprimés passe par le choix d’une typographie claire et parfaitement lisible. Celle-ci dépend de votre document, et du type de papier que vous allez utiliser pour vos impressions.

typographie.jpg

Mettre en œuvre une communication sur des supports imprimés, c’est d’abord faire en sorte que votre message passe. Vous allez certainement travailler sur une conception graphique attrayante – notre Studio Créa est d’ailleurs là pour vous y aider. Mais avant tout, rendre vos supports papier parfaitement lisibles dépend de la typographie que vous allez choisir, c’est-à-dire de la police d’écriture, de la taille des caractères et de la fonte, c’est à dire des différentes versions d’une même police (gras, maigre, italique, souligné, etc.). Ce choix est lui-même directement lié au type de papier que vous utilisez : à l’impression, les différentes polices de caractère n’ont en effet pas le même rendu selon que vous avez choisi un papier classique, couché (un papier lisse recouvert d’une couche de craie ou de kaolin), vergé (avec un léger relief) ou texturé (également appelé papier de création).

 

Choisir le bon papier pour vos supports imprimés

Vous souhaitez faire imprimer des en-têtes de lettres, un mailing, des cartons d’invitation, une plaquette commerciale ? Le papier sera différent et adapté à vos besoins. Vous pouvez, par exemple, vous contenter d’un papier offset 100g pour vos courrier du quotidien, opter pour un papier extra blanc pour vos présentations, vous décider pour un papier semi-rigide pour la couverture de vos dossiers… Vos flyers et vos brochures seront mis en valeur par un papier couché, enduit d’une fine couche de craie ou de kaolin (une argile blanche) qui va absorber moins d’encre et offrir un excellent rendu des couleurs. Vos cartes de visite et vos cartons d’invitation gagneront en qualité avec un papier vergé, qui présente un léger relief. Pour des créations graphiques audacieuses, n’hésitez pas à miser sur un papier texturé, dit de création. Ce type de papier présente l’avantage de conserver l’éclat des couleurs de vos visuels, même si vous imprimez sur un papier de couleur ou/et avec des effets particuliers (métallique, nacré…), et ce grâce au procédé encre blanche.

Quels que soient les supports de communication dont vous avez besoin, nos spécialistes se tiennent à votre disposition pour vous délivrez de judicieux conseils papiers. Vous pouvez les contacter en ligne ou dans l’une de nos 38 agences, ils vous aideront à faire le bon choix, de type de papier bien sûr, mais également de grammage (le poids), de finition (mat, brillant, satiné…), de blancheur, etc. 

Une typographie adaptée au papier

Du choix de papier, va dépendre la typographie choisie pour vos supports imprimés. Rappelons que la typographie d’un texte définit sa composition à plusieurs niveaux : polices de caractère, taille et fonte de ces polices, mais également éventuels effets comme des ombres, mise en page, etc. D’une manière générale, nous vous recommandons de donner la priorité absolue à des typographies simples, claires et donc lisibles, ce qui est le but de vos supports de communication : faire passer votre message. Limitez-vous, par exemple, à deux ou trois polices de caractère dans un même document, une pour les titres et une pour le texte par exemple. Rien ne vous empêche ensuite, de jouer avec les tailles et avec les couleurs. À ce sujet, sachez que les papiers brillants vont donner de l’éclat à des couleurs déjà vives, tandis que les papiers mats seront mieux adaptés à des teintes élégantes et sobre, blanches, noires ou dans des nuances de gris ou de bleu.

Il faut également savoir qu’une police de caractère utilise plus ou moins d’encre à l’impression. Si votre entreprise est engagée dans la protection de l’environnement et que vous avez opter pour du papier recyclé, vous pouvez aller au bout de votre démarche en optant pour des polices peu consommatrices d’encre car ajourées, de type Ecofont, qui offre, par exemple, une économie de 30 % d’encre par rapport à la classique Arial.

Pour la petite histoire, il a été démontré que l’une des polices les plus économes en encre est Garamond, qui tient son nom de son inventeur, Claude Garamond… un typographe français du XVIe siècle ! 

retournement

Pour une consultation du site optimale

veuillez tourner votre téléphone mobile